• .

  • Introduction

    L' Au-Delà et la Médiumnité

    La mort n'est pas la fin !

    Comme l'explique très bien le médecin-anesthésiste Jean Jacques Charbonier, la mort du corps physique ne constitue pas la fin de la vie. Nous en avons maintenant les preuves scientifiques !

    Ainsi, par exemple, de nombreuses personnes en état de mort cérébrale sont sorties de leur corps et ont décrit ce qui se passait dans les pièces avoisinantes. De nombreux médecins et infirmières ont fait ce constat.

    On se reportera par exemple au livre de Jean Jacques Charbonier "Les preuves scientifiques d'une vie après la vie" ou à sa conférence disponible sur YouTube "Les 7 bonnes raisons de croire à l'Au-Delà".

    Au 19ième Siècle, le français Allan Kardec avait entrepris, avec l'aide de nombreux médiums, de comprendre ce qui se passait dans l'Au-Delà, ainsi que le sens de la vie sur terre.

    C'est à cette approche, actualisée, que Messages pour la Terre vous invite. En faisant appel à des médiums confirmés, nous interrogerons donc ceux qui nous ont précédé sur cette Terre, pour en tirer enseignements, encouragements et conseils.

    Oui, les médiums dialoguent avec ceux qui sont dans l'Au-Delà !

    Celui qui, une fois dans sa vie, a consulté un vrai medium de talent, en ressort avec une conviction que les personnes en contact de l'autre côté sont bien réelles, et correspondent à nos proches décédés.

    En effet, les détails donnés sur les histoires de famille, dont certains détails inconnus du consultant, le style même de l'élocution, montrent l'origine exact du contact.

    Étonnant également est le fait que beaucoup de nos proches dans l'Au-Delà comprennent et voient beaucoup plus de choses que ce dont ils étaient conscients sur cette Terre, comme si des oeillères avaient été ôtées... et ceci rend les échanges encore plus intéressants !

    Consulter un vrai médium n'est pas quelque chose d'anodin.

    Il est préférable de ne consulter qu'un médium qui nous a été recommandé par quelqu'un que l'on connait et qui a du recul sur ce médium.

    Il existe de nombreux ouvrages écrits par des médiums, à chacun de faire son choix.

    En ce qui concerne les films, on peut recommander le film "Ghost", ainsi que "Nosso Lar".

     

    A l'avenir, la séparation entre notre dimension terrestre et l'Au-Delà diminuera. Savoir que la vie continue au delà de la mort physique, la sentir même, fait partie de notre évolution, et est une formidable source d'émerveillement, de joie, et de compréhension.

    La démarche Message pour la Terre pourra donner lieu à la publication d'un livre et à des conférences. Elle se veut également ouverte à de nombreuses cultures, c'est pourquoi un site web en langue anglaise est en préparation.

     

    Vous le verrez à la lecture de ses interviews, les réponses collectées constituent un véritable enseignement...c'est une voie vers la paix, l'amour et la sagesse, qui nous est proposée.

     

    Alors bienvenue sur ce site ! Qu'elle soit pour un grand nombre une terre d'ouverture, d'aventure et de construction d'un monde meilleur !

     

    Philippe, ingénieur, entrepreneur social sur le web, simple visiteur de passage sur cette Terre, qui comme vous peut-être, vis l'absurde et la Grâce ;-)

    contact: messagespourlaterre7@gmail.com

     

  • Listes des personnes à interviewer

    sVoici la liste provisoire des personnalités que nous souhaitons faire interviewer par des médiums professionnels reconnus. Chaque personne dans l'Au-Delà ayant des préférences pour tel ou tel médium, les associations se font naturellement lors des séances de médiumnité. A la demande de certains médiums, certaines personnalités pourront être ajoutées.

    La liste des questions est identique pour chaque être et se retrouve directement dans les interviews.

  • Vidéo des médiums en séance

    Hélène Polesel-Secondé le 2 mars 2016, en contact avec l'Abbé Pierre (extrait)

    Autres médiums à venir.. !

  • Histoire des médiums

    Hélène Polesel-Secondé

    Transcription textuelle de l'interview à venir... version audio 

    ci-dessous

    Autres médiums à venir !

  • Gandhi 

    Interview par la médium Hélène Polesel-Secondé, le 2 mars 2016

    (1869-1948)

    Question: Bonjour ! pouvez-vous nous résumer votre dernière vie sur terre ? par rapport aux biographies disponibles, avez vous des remarques particulières à faire sur votre vie ?

    C’est vrai ce qu’on dit sur moi. Mais j’ai toujours été un homme simple. Je suis d’accord avec Philippe de Lyon ou l’Abbé Pierre, que l’humilité et le partage sont nécessaires. Pour nous en Inde c’est un peu complexe car il y a beaucoup de castes. Moi je trouve que chaque homme, femme, animal, chaque être est différent, je n’ai pas pu enlever les castes chez nous car c’est ancestral, mais chaque être doit être bon qu’elles que soient les castes.

     

    Question: comment s’appelle le pays où vous habitez maintenant dans l'Au-Delà ?

    Je suis dans un endroit, un peu comme l’Abbé Pierre, Mère Thérésa… on est dans les énergies très hautes et on prie pour la paix dans le monde, cela nous prend beaucoup d’énergie et je suis malheureux de voir que nos prières, même si elles sont suffisantes - notre travail est bien fait - c’est toujours la quête du pouvoir qui l’emporte et c’est bien dommage.

     

    Question: que faites-vous maintenant dans votre nouvelle vie ?La prière mais aussi faire en sorte que les hommes politiques se rencontrent. Mais il faut savoir que le pouvoir est souvent présent pour contrecarrer et nous sommes encore dans des guerres de religion alors que chaque religion devrait se respecter. Les humains sont en train de se haïr, cela peut être après les juifs, l’islam, les catholiques. Pour nous les religieux on ne peut pas dire que c’est un échec, mais en fait l’humain n’a pas changé. Ce n’est pas une révolte que je ressens mais chaque religion a sa façon de représenter un Dieu, mais en fin de compte, tout le monde croit aux anges, archanges… c’est difficile, ce n’est pas l’apocalypse, mais bon… il faut arriver à ce que les religions s’entraident. Le pape actuel fait beaucoup de chose, c’est un être humble et nous les respectons même si ce n’est pas la même religion. Il a refusé le faste pour rester dans le simple.

    Il n’y a pas de meilleur religion, la religion est en chacun. Chacun peut avoir sa religion, c’est sa force.

    Ce qui se passe actuellement… je suis effondré de voir cette médiocrité.

    Moi je respecte tout le monde, que l’on soit croyant ou pas, ce qui est important c’est la foi que l’on a en soi, c’est à dire la force intérieure, je ne parle même pas de religion.

    On est dans des sociétés ou l’on veut toujours plus mais pour atteindre quoi ? J’ai toujours été un homme simple comme l’Abbé Pierre et donc nous nous comprenons bien, c’est la simplicité qui nous réunit. C’est la simplicité qui a fait des grands hommes. Certains ont été des grands hommes mais dans la destruction. On a le choix entre le bien et le mal. Ce n’est pas que je suis triste mais cette pauvreté humaine me désole

     

    Question: quelles leçons avez vous tirées de votre vie ?

    Je ne dirais pas leçon, mais j’ai aimé la beauté en chacun. Beaucoup de grands hommes ont été assassiné.

    J’ai retenu qu’il faut toujours travailler pour avancer, intérieurement et donc si tu avances intérieurement tout change extérieurement.

    J’avais beau être un grand homme, chaque matin j’étais moi-même.

    Certains hommes politiques cherchent le pouvoir, mais ce n’est rien, ce pouvoir c’est de l’illusion et l’illusion est grande.

    Je suis resté toujours égal à moi-même, même face à des critiques. Je suis en accord avec Nelson Mandela qui a su rester lui-même, même emprisonné. Je crois que c’est ça le meilleur en soi de rester soi-même. Ce sont surtout les hommes qui arrivent en politique avec l'envie de pouvoir, alors quand tu as cela tu as l’impression d’être le maître du monde, mais tu n’es maître de rien.

    Je suis resté un homme joyeux.

     

    Question: de manière générale, qu’est ce qui est important pour nous les humains de savoir, de faire ?

    D’être humble, généreux, candide, grand, très grand à l’intérieur, mais humble toujours.

     

    Question: selon vous, est-il important de faire des efforts pour améliorer son caractère lorsque l’on est sur terre ?

    Il faut s’améliorer toujours, grandir, évoluer, c’est important. La façon dont on parle, c’est important, ce que l’on transmet aux enfants ils vont le transmettre, si on leur transmet de la haine ils vont transmettre de la haine, si on leur transmet de l’amour ils vont transmettre de l’amour. La façon dont on respecte l’autre, l’image de l'autre qu’on lui renvoie, pour moi c’est primordial.

     

    Question: comment chaque humain pourrait être plus heureux individuellement ?

    Il faut qu’il ait confiance en lui, qu’il s’aime… quelqu’un qui n’a pas été valorisé ne saura pas se valoriser, et après peuvent s’installer des doutes, des peurs, et de la colère. La haine est à bannir. La colère va avec l’abandon. Ce sont des sujets à travailler, pour éliminer tout ça et être au mieux qu’on puisse être. C’est important que chacun évolue à son rythme. On peut être un simple artisan, ouvrier, et être grand en soi.

    On attend des autres la valorisation, c’est vrai qu’elle est importante mais on peut aussi se la faire soi-même. Je pense qu’on attend beaucoup des autres.

    La valorisation est positive, l’orgueil est négatif. On peut être fier de soi c’est une qualité, l’orgueil est un défaut.

     

    Question: comment les humains pourraient-ils être plus heureux collectivement ?

    Déjà arriver à ce qu’il y ait des groupes de paroles et que les gens puissent s’aimer, c’est à dire se comprendre, partager, recevoir un enseignement, être humble. Une société ne peut pas se faire toute seule. Il s’agit de personnes qui sont comme un réseau de relation, pour que l’on arrive à changer le taux vibratoire. Il faudrait même arriver à changer le taux vibratoire de la planète en général.

    Mais il faut toujours un leader, qui soit à la tête mais qui sache aussi écouter et entendre. Ce sont deux mots différents et cela a une grande importance. Entendre c’est facile mais écouter c’est autre chose, car il y a ce que quelqu’un dit ou ce qu’il sous entend, ou la souffrance que tu entends à travers ses mots, et là tu peux aider.

     

    Question: selon vous, est ce que l’être humain a une double nature: humaine et spirituelle ?

    Oui, humaine c’est ta vie, mais spirituel beaucoup de personnes mettent le mot religion. Etre spirituel c’est aider l’autre en global. Au quotidien tu peux aider ton prochain, cela se fait naturellement, tu as envie ou pas, si tu es dans la bonne énergie tu vas le faire, c’est un don de soi à l’autre.

    Il y a de plus en plus de gens qui se disent religieux mais ils n’appliquent pas, c’est dans le savoir et la connaissance. La religion si tu l'as comprise tu dois l’appliquer et la transcender sinon ce n’est que de la parlote et cela ne sert à rien.

     

    Question: comment un être humain peut-il rencontrer le Sacré en lui, comment peut-il s’élever spirituellement ?

    On a tous le divin en nous. Il s'agit de le sentir mais aussi de le vivre. Chaque chose, chaque être peut être divin, même un animal a un rayonnement. Etre soi-même et essayer de toujours bien faire.

    Il y a des jours tu ne sais pas pourquoi tu as l’impression d’être heureux, plus qu’heureux et tu ne sais pas pourquoi. Alors peut être que cela s’appelle Dieu, Divin… cette force trouvée, chaleureuse, grandiose, elle est toujours là… et on a peur que cela parte si on la consomme trop… mais cela ne part pas c’est infini et toujours là…ce n’est pas un éveil, c’est quelque chose qui est toujours présent en soi, on peut l’utiliser, cette grandeur qu’on a et qu’on ne veut pas utiliser. On a quelque chose qui est fort et on a peur que si on l’utilise il n’en reste plus..mais cela reste… on a tous un Divin en soi.

     

    Question: avez vous accès à la «Connaissance» ? Si oui quelle est cette connaissance ?

    Chacun a son mot par rapport à la connaissance, et cela dépend de l’élévation de l’individu, de son taux vibratoire. La connaissance c’est l’Être, la force en soi… dans l’au-delà il y a différentes sphères comme des échelons où l’on monte…certains ne se réincarnent plus car tellement élevés, mais c’est leurs choix à eux…c’est un tout la connaissance, l’amour, la spiritualité, les archétypes, une énergie divine à laquelle on peut aller se nourrir, on peut faire partie de cette unité, comme un membre…peu importe la religion, cette connaissance est universelle, chaque personne a le droit de puiser, mais il faut être pur, y aller avec son coeur et pas dans son égo sinon ce n’est pas permis.

     

    Question: comprenez vous pourquoi les humains doivent tout oublier en s’incarnant (le voile d’incarnation) ?

    On n’est pas coupé du divin, on est toujours rattaché. On peut aussi retrouver des mémoires.

    En Inde on croit beaucoup au karma. On doit travailler pour évoluer même si on a déjà fait un tas de vie. Dans nos rites, un enfant qui nait, le premier cadeau qu’on lui fait c’est son thème pour savoir ce qu’il est venu faire… en Inde on est dans cette spiritualité là… certains ont des souvenirs de leurs incarnations passées, il y a souvent des réminiscences. En Inde on accepte des choses car on sait que c’était dans notre karma.

    Même ceux qui ont été assassiné, on l’accepte dans le bon sens, on sait que c’est « karmique ».

    Je ne me suis jamais senti sacrifié, je me suis senti humble. Les gens, mondialement, quand je suis mort ont été très choqué, et cela a fait avancer beaucoup les choses.

     

    Question: selon vous, les soins par imposition des mains peuvent-ils permettre de diminuer les souffrances et guérir certaines maladies graves ?

    Oui cela a toujours existé et cela existera toujours. Certains guérisseurs vont traiter le corps, d’autres l’âme. Si tu traites l’âme, l’âme comprend et donc les maux s’en vont. Certains guérisseurs ne soignent que l’enveloppe, il faut inclure l’âme sinon le travail est mal fait. Je crois à tout ça.

     

    Question: nous connaissons une épidémie de cancer. Avez vous des informations sur les causes et les remèdes ?

    Il y a des cancers liés à tout ce que l’on nous fait prendre, les vaccins sont parfois nécessaires mais pas toujours. Si on soignait autrement, comme avec l’ayurveda, l’acupuncture qui rétablit les énergies, il y aurait moins de maladies. Les gens sont pollués par la nourriture, la négativité à la télévision, on ne voit que de la négativité, et le corps la reçoit et la regénère lui même. Il y a des méthodes pour rétablir les énergies, lorsque le corps ne va pas bien c’est un problème au niveau des énergies qui ne sont pas en harmonie. Avec un travail en amont, il y aurait moins de maladies. Dans certains pays on va soigner l’effet mais pas la cause. Ce serait la base de beaucoup de choses si on allait chercher la cause et pas l’effet.

     

    Question: les émotions mal gérées sont-elles une cause majeure de maladie physique ? Si oui, comment les humains pourraient-ils apprendre à mieux gérer leur corps émotionnel ?

    Oui les maladies émotionnelles..les émotions blessent une partie du corps…comme des problèmes dans la colonne vertébrale car on a des problèmes de couple ou de finance. Si on ne sait pas évacuer les émotions elles deviendront des douleurs corporelles.

     

    Question: la dépression touche également une partie de la population. Avez vous des informations sur les meilleures approches pour l’accueillir et s’en libérer ?

    Si les gens prenaient le temps de marcher, prier, d’aller dans la nature, se ressourcer, regarder ce qui est beau, ce serait meilleur. Les gens pensent aussi souvent « ça je ne peux pas l’avoir ». Dans la vie si tu te mets la barrière haute, tu ne seras jamais dans des bonnes energies. Il y aussi beaucoup d’agressivité au travail. Parfois au travail, on veut vous démolir, vous casser, alors que le travail devrait être valorisant. Ou bien on cherche à faire à deux personnes ce qui devrait être fait par quatre.

    C’est dans tous les pays du monde, ce qu’on veut c’est la rentabilité, l’argent… et le coeur il est où ? le coeur et l’amour pour les autres…

    Aller marcher, regarder la nature, les animaux, les gens veulent aller faire de grands voyages alors qu’ils ont plein de choses autour… il y a plein de choses à regarder…on ne devrait pas être dans ses energies à toujours vouloir avoir plus…

    Avant les paysans était heureux… la terre est quelque chose d’important…. la nature se déchaine…vers chez nous dès qu’il y a un tremblement de terre tout s’effondre, je suis triste de voir tout ça… que chacun puisse avoir son toit, être heureux, alors l’énergie sera meilleure…

    Cela dépend des valeurs de chacun, certains ont peu et sont heureux, d’autres ont tout et font de la dépression… il y a tellement de gens qui cherchent le pouvoir et l’argent… l’argent est une énergie il faut la prendre à bon escient, mais si c’est pour écraser le monde, les gens, ce n’est pas bon… Tout est énergie sur la terre et si l’on savait prendre l’énergie nécessaire et sans gaspillage le monde serait meilleur.

     

    Question: avez vous des informations sur de nouvelles sources d’énergies pour la planète ? l’énergie libre, ou des énergies moins polluantes sont-elles possibles pour nous à court terme ?

    Libre je ne connais pas… moins polluante oui… il y a de la pollution électrique…en Inde, il y a encore beaucoup à faire au niveau des écoulements, au niveau de l’eau, il y a des endroits où l’on construit des maisons sans bonnes fondations et quand il y a de la mousson cela provoque des effondrements de terrain.

     

    Question: connaissez vous des modes d’agriculture que nous devrions suivre ?

    On peut faire plein de chose. Chez nous en Inde, nous devons faire attention à la mousson qui est moins réglée qu’avant, dès fois elle est en avance…et les cultures sont en souffrance. On est très en retard en Inde. Dans notre pays, il faudrait de l’évacuation des eaux, des routes passantes qui soient saines et pas que les hommes tombent dans les ravins avec leur camion apportant leur marchandise (c’est en dehors des villes). A chaque fois que je vois cela je suis désolé.

     

    Question: quelle est, selon vous, l’urgence pour la terre, pour l’humanité ?

    L’urgence est que chacun puisse manger à sa faim. On dit que tout le monde mange a sa faim, c’est faux. Que chaque enfant puisse apprendre à lire et à écrire. Chez nous, en Inde, il y a beaucoup de gens qui ont vraiment beaucoup d’argent et d’autres qui sont malheureux. On ne peut pas parler d’égalité en Inde car ce sont des castes, mais je voudrais que les gens n’aient plus à quémander de nourriture…

    Il y a quelque chose qui me choque beaucoup c’est que certaines personnes qui s’aiment et qui ne sont pas dans la même caste sont obligées de quitter le pays pour pouvoir être heureuses, ce n’est pas normal… Le mot amour est important, je parle d’amour avec le coeur. Ce n’est pas normal qu’il n’y ait pas cette souplesse, c’est trop rigide. J’aurais voulu faire cela, simplifier ou améliorer des choses et je n’ai pas réussi, ou peut être pas eu le temps. Mais je ne regrette pas tout ce que j’ai fait, je n’ai peut être pas tout changé mais en tout cas j’ai réussi ce que j’ai entrepris. Après, il y a toujours des détracteurs, mais je suis heureux de l’avoir fait et heureux d’être de l’autre côté.

     

    Question: selon vous des contacts avec des extra-terrestres sont-ils possibles à court terme ?

    Les contacst existent déjà. Il y a beaucoup de détracteurs. Les extra-terrestres sont beaucoup plus en avancés que nous pouvons l’être. Aux USA, ils ont beaucoup bloqué cette information car ils n’ont pas envie que cela se sache. Mais ils sont beaucoup plus évolués que nous. Et je crois à cela.

     

    Question: merci d'être venu nous parler ! avez vous un dernier message à faire passer à l’humanité ?

    Je voudrais qu’il y ait la paix dans le monde partout. Je sais que ce n’est pas possible car l’évolution n’est pas encore dans ces energies là. J’aimerais que les politiques puissent se réunir pour un monde meilleur. Le monde est en révolte parce qu’il y a trop de différences. Moi j’ai essayé tout ce que j’ai pu, qu’il y ait un rassemblement, mais j’étais gênant et c’est pour cela que « je suis parti ». Je prie pour cela mais l’esprit humain est encore trop étroit, il faut qu’il y ait encore une évolution, une évolution autre. Je ne voudrais plus qu’il y ait de guerre, qu’il y ait des bains de sang comme ça, que des gens meurent pour rien.

    Que le monde soit meilleur et qu’il y ait une entraide partout. C’est compliqué et je le regrette.

  • Abbé Pierre

    Interview par la médium Hélène Polesel-Secondé, le 2 mars 2016

    (1912-2007)

    Question: Bonjour ! pouvez-vous nous résumer votre dernière vie sur terre ? par rapport aux biographies disponibles, avez vous des remarques particulières à faire sur votre vie ?

    J’ai toujours été un homme d’église, mais un homme proche des personnes. Le côté proche était important pour moi. Dans ma vie, j’ai fait beaucoup pour les pauvres, je me sentais proche d’eux comme mère Théresa. J’avais besoin de leur apporter une chaleur.

    Je me suis beaucoup révolté envers les politiques qui ne bougeaient pas à l’époque, et après effectivement il y a eu des maisons construites par les compagnons. Pour moi, c’était vraiment ce qu’on appelle l’entraide. On fournissait les matériaux et on aidait les gens à construire leur maison et c’est comme ça que les pauvres ont pu avoir une maison décente.

    Chacun devrait pouvoir avoir son toit. L’entraide est vraiment la chose la plus importante.

    Je suis vraiment heureux d’avoir pu créer les compagnons d’Emmaüs, mais avant nous avons fait d’autres choses comme aider des enfants miséreux qui mourraient parce qu’ils n’avaient pas de soins.

    C’est quelque chose dont je suis fier, je n’ai pas beaucoup de fierté dans ma vie… certaines personnes politiques m’ont suivi… il fallait faire quelque chose…dans les grands froids certaines personnes mourraient et c’était une honte…

    Les hommes politiques ne me faisant pas peur puisque je faisais tout avec mon coeur… on a tous un coeur et on doit avancer dans ce sens…

    J’ai fait beaucoup bouger les politiques à cette époque et mon appel a été entendu, et beaucoup de personnes sont venues à cet appel pour s’entraider….maintenant il existe beaucoup d’associations pour aider les personnes, mais à mon époque il n’y avait pas grand chose…

    J’ai été le pionnier, je ne dis pas pionnier dans le sens orgueilleux, à vouloir faire que la misère n’existe plus et donc j’ai habité avec eux, j’ai fait beaucoup de choses avec les pauvres et ils m’ont fait grandir beaucoup, par leur simplicité, leur humilité et leur don… le peu qu’ils avaient, ils partageaient et cela a été très touchant pour moi.

    Je ne regrette rien de ce que j’ai fait mais cela a été un dur combat… il fallait faire bouger cette société, on pouvait aider.

    Mais maintenant je suis très inquiet pour les migrants, quels qu’ils soient, parce que c’est trop et je ne sais pas comment on pourra faire.. il faudrait une aide autre pour aider ces personnes et je crains beaucoup la bagarre. Pour moi, chaque homme est un homme, peu importe sa religion, mais maintenant j’ai l’impression d’être revenu au moyen âge avec des guerres de religion alors que l’on est dans une société soi-disant civilisée.

     

    Question: comment s’appelle le pays où vous habitez ? Pouvez-vous nous décrire votre environnement ?

    Ce sont des plans vibratoires, dans des hautes sphères, je suis avec des personnes comme Mère Théresa et d’autres, nous luttons pour qu’il n’y ait plus de guerre… nous sommes démunis car c’est une guerre de pouvoir ce qui pour moi est horrible.

    Il n’y a pas de religions qui existe profondément, ce qui compte c’est la foi…si on arrivait au partage humain…là, on veut nous faire croire que ce n’est pas possible..pour certaines choses on se croirait dans des pays barbares..peu importe la religion, l’entraide est universelle… je suis triste de voir cela, très triste.

    On est presque dans des guerres de religion, cela crée une haine, un racisme, alors que normalement toutes les religions sont bonnes.

    Ce n’est pas la religion musulmane qui est n’est pas bonne, c’est ce qu’en font certaines personnes qui détournent la foi, et ça c’est dangereux, très dangereux.

    Je suis très triste et ne suis pas le seul à être triste par rapport à cela…certains attisent les conflits pour des questions de pouvoir, pouvoir dans le sol, dans le sous-sol et je suis très en colère.

    Moi et d’autres ont beaucoup oeuvré pour qu’il y ait des réunions de prières entre religions. Maintenant on crée des scissions entre les gens, et ce sont comme des pré-guerres et les pré-guerres font du précaire.

     

    Question: quelles leçons avez vous tirées de votre vie ?

    Je ne regrette rien, j’ai l’impression d’avoir beaucoup oeuvré. Certains ont critiqué mais ça je m’en moque. J’ai l’impression que tout ce que j’ai fait à servi mais c’est une petite goutte d’eau dans un océan.

     

    Question: de manière générale, qu’est ce qui est important pour nous les humains de savoir, de faire ?

    Faire la paix, la paix, la paix… parce que là tout est menacé, et tout est menaçant… si chacun avait la paix dans son coeur…la religion c’est trouver la paix normalement.. une religion ne va pas apporter des guerres donc il y a des choses qui ne vont pas, mais ce n’est pas la faute des musulmans, c’est de la faute des gens qui veulent à tout prix faire la guerre, que tout soit détruit au nom d’Allah. Allah ce n’est pas ça et ma crainte c’est que les gens fassent un amalgame de tout.

    En fin de compte, si on oeuvre pour la paix on réussira, et il faut répondre par la paix bien sûr, mais tous les enfants et les jeunes qui sont morts, ce n’est pas normal, on leur a ôté leur vie et qui a le droit d’ôter la vie de quelqu’un..? cela me met très en colère.

    (Question: auriez vous envie d’avoir un coup de gueule ? )

    Ce n’est pas un c’est plusieurs.

    J’ai l’impression de ne pas en avoir fait assez, j’aurais voulu peut-être durer plus longtemps pour en faire d’avantage. J’ai fait beaucoup d’écrits, rencontré beaucoup de personnes, beaucoup de religions… mais dès fois je me dis « cela a servi à quoi ? »…

    Je ne comprends pas cette médiocrité humaine…on a beau vouloir faire et refaire, on a l’impression que c’est comme un courant qui revient sans cesse. Il y a certes des réunions qui se font au niveau du climat, mais il y a trop de querelles, un coup c’est avec les juifs, un coup c’est avec les arabes…il faudrait que les hommes politiques puissent créer un cycle de paix… si les hommes politiques et les militaires veulent s’entretuer entre eux, c’est leur problème, mais qu’il n’y ait pas de victimes…

    C’est toujours le mot "pouvoir" qui revient, pouvoir pour récupérer du terrain, pouvoir pour récupérer une zone où il y a du pétrole…mais le pouvoir ne sert à rien, c’est une illusion.

    Je suis très déçu car j’ai l’impression que l’on refait ce qui est déjà passé, c’est un éternel recommencement, et j’ai l’impression que l’humain n’a rien compris au schéma et aux valeurs du coeur.

    De l’autre côté j’essaye de rencontrer des autres personnes décédées d’autres cultures, mais il faudrait que les humains soient un peu plus à l’écoute de ce que l’on peut dire.

    C’est douloureux pour nous de voir ce qui se passe. Je croyais que la prière pouvait stopper ces choses, mais quand l’appétit du pouvoir par les politiques est là, la prière ne pas pas empêcher. L’entraide aurait du continuer mais là c’est très compliqué à faire… Je suis las que ce soit toujours les mêmes choses qui se répètent de générations en générations…à chaque fois qu’il y a une guerre on se répète que c’est la dernière mais ensuite il y en a une autre ailleurs….et le but c’est toujours le pouvoir…et ce qui est dangereux c’est les tyrans qui ont le pouvoir… je ne suis pas désabusé mais conscient, lucide de cette négativité, médiocrité.

     

    Question: selon vous, est-il important de faire des efforts pour améliorer son caractère lorsque l’on est sur terre ?

    Oui il faut se parfaire dans la vie, grandir, évoluer.

    Certains viennent avec un caractère épouvantable.

    Certains ont des défauts comme l’égoïsme, la colère, la rancune et il faut transformer ses défauts en qualités comme l’humilité, le partage, l’écoute, chacun à son rythme.

    Une fois arrivé de l’autre côté, on nous montre ce qu’on a bien fait, puis ce qu’on a mal fait, et sur ce dernier point, après il faut travailler dans l’Au-Delà.

    Nous sommes heureux de voir sur terre ceux qui avancent, et moins heureux de voir ceux qui ont tout et qui vivotent.

     

    Question: comment chaque humain pourrait être plus heureux individuellement ?

    En travaillant sur lui. On travaille pour soi et pour les autres.

    Se transformer pour devenir meilleur.

     

    Question: comment les humains pourraient-ils être plus heureux collectivement ?

    En faisant comme une chaine, comme un réseau d’entraide et d’amour.

     

    Question: selon vous, est ce que l’être humain a une double nature: humaine et spirituelle ?

    Oui, l’humain c’est le quotidien, et le spirituel c’est la force, la foi, l’entraide.

     

    Question: comment un être humain peut-il rencontrer le Sacré en lui, comment peut il s’élever spirituellement ?

    Il doit croire en lui, être fier de lui (pas l’orgueil de l’égo), se valoriser.

     

    Question: comment se rappeler de qui nous sommes profondément ?

    En trouvant son coeur, l’essence de l’amour.

    J’ai regretté de ne pas avoir été assez aimé.

     

    Question: avez vous accès à la «Connaissance» ? Si oui quelle est cette connaissance ?

    Oui. La connaissance est acquise de vie en vie.

     

    Question: comprenez vous pourquoi les humains doivent tout oublier en s’incarnant (le voile d’incarnation) ?

    Certains ont des mémoires. Tu choisis la famille dans laquelle tu vas…

     

    Question: selon vous, les soins par imposition des mains peuvent-ils permettre de diminuer les souffrances et guérir certaines maladies graves ? peut-on filmer les phénomènes lors de ces soins énergétiques ?

    Oui, les prêtres, avant, étaient des guérisseurs. Et aussi de se confesser permettait de parler et cela contribuait à évacuer la maladie. Maintenant il y a les psys, il y en des bons, mais souvent ils posent trop de questions.

     

    Question: nous connaissons une épidémie de cancer. Avez vous des informations sur les causes et les remèdes ?

    Il y a trop de pollution, la « malbouffe », les ondes (dès le berceau), les centrales. La terre est maltraitée.

     

    Question: les émotions mal gérées sont-elles une cause majeure de maladie physique ? Si oui, comment les humains pourraient-ils apprendre à mieux gérer leur corps émotionnel ?

    De façon général il y a un manque d’amour. On ne s’aime pas assez car on n'a pas été assez aimé avant.

     

    Question: la dépression touche également une partie de la population. Avez vous des informations sur les meilleures approches l’accueillir et s’en libérer ?

    Il y a parfois un manque de vacances. Dans la société, il y a d'avantage de misère, car la façon dont on travaille n’est pas satisfaisante. Avant les gens avaient la fierté de travailler.

     

    Question: avez vous des informations sur de nouvelles sources d’énergies pour la planète ? l’énergie libre, ou des énergies moins polluantes sont-elles possibles pour nous à court terme ?

    Oui l’énergie solaire c’est bien. Parfois elle a été mal posée, mais quand elle est bien posée, cela peut être très bien.

     

    Question: connaissez vous des modes d’agriculture que nous devrions suivre ?

    Le bio évite d’abimer la terre, les sols, l’eau… on veut tout faire vite… avant on utilisait du fumier, maintenant on met de l’engrais en regardant avec des drones. C’est triste car il y a un réchauffement climatique et certains endroits vont être ensevelis.

     

    Question: quelle est, selon vous, l’urgence pour la terre, pour l’humanité ?

    L’urgence est une prise de conscience. Et aussi il faut sauver les paysans, car la terre c’est notre nourriture. On va mal manger alors que la France avait une agriculture forte? Je suis inquiet pour les enfants à venir.

     

    Question: selon vous des contacts avec des extra-terrestres sont-ils possibles à court terme ?

    Oui.

     

    Question: merci pour votre contribution. Avez vous un dernier message à faire passer à l’humanité ?

    Que chacun ait la paix dans son coeur, cela amènera la paix ailleurs. La paix dans le coeur d’une seule personne peut grandir, grossir.

    Il faut aussi trouver un équilibre familial. Il n’y a presque plus de dialogue dans certains foyers, même à table il y a l’ordinateur, ce n’est pas normal. Je suis inquiet car on coupe la communication dans la famille..internet entraine parfois même une déscolarisation… les enfants se couchent tard…et les parents se sentent isolés face à cela car les parents ne parlent pas entre eux. L’alcoolisme des adolescents est inquiétant, il y a des comas éthyliques, ce n’est pas normal… la société se perd.

     

  • Philippe de Lyon

    Interview par la médium Hélène Polesel-Secondé, le 2 mars 2016

    (1849-1905)

    Question: bonjour, pouvez-vous nous résumer votre dernière vie sur terre ? par rapport aux biographies disponibles, avez vous des remarques particulières à faire sur votre vie ?

    J’étais un grand «spirite» sur la terre, je faisais beaucoup de guérisons. Je n’étais pas orgueilleux et très spirituel. J’étais très connu sur la terre et dans l’au-delà aussi. J’ai fait cela en toute sérénité, sincérité.

     

    Question: comment s’appelle le pays où vous habitez ?

    Je n’appelle pas cela un pays, mais des plans vibratoires, des hautes énergies spirituelles mais je n’ai pas de nom.

     

    Question: pouvez-vous nous décrire votre environnement ?

    Il y a beaucoup de gens célèbres connus là où je suis. Dans l’au-delà, peu importe qui on était, on est un être comme les autres, on a un taux vibratoire de part notre travail terrestre et dans l’au-delà mais cela n’a pas d’importance.

     

    Question: que faites-vous maintenant dans votre nouvelle vie ?

    Enseigner aux autres pour que les autres avancent et comprennent. Je peux aussi bien être un enseignant dans l’au-delà que sur la terre. Je peux aller dans toutes les sphères. Je suis dans de hautes énergies spirituelles avec des religieux.

     

    Question: quelles leçons avez vous tirées de votre vie ?

    J’ai beaucoup soigné et enseigné.

    La chose la plus difficile a été la perte de mon enfant.

    J’ai beaucoup oeuvré pour les autres, j’ai accepté que mon enfant meurt et cela a été pour moi quelque chose de difficile…pouvoir sauver les autres et pas mon enfant..c’était dans un but d’épargner d’autres personnes, d’éviter peut-être des guerres ou des mouvements politiques importants, j’ai voulu sauvegarder le plus possible de monde.

    Je n’ai pas tiré de gloire de ça, c’est la mission que j’avais choisi pour pouvoir aider et transformer, toujours dans le côté humilité.

    J’ai soigné des gens en groupe ou en individuel. Ce n’est pas nous qui soignons, nous sommes des intermédiaires, nous sommes guidés pour apporter un bien-être aux autres, par exemples par des Archanges.

     

    Question: de manière générale, qu’est ce qui est important pour nous les humains de savoir, de faire ?

    La première des choses c’est de se sentir humble et de toujours avoir une envie d’apprendre et d’aider les autres.

     

    Question: selon vous, est-il important de faire des efforts pour améliorer son caractère lorsque l’on est sur terre ?

    Celui qui veut avancer fait toujours des efforts pour s’élever. Le côté orgueil est à bannir, le côté humble est à développer…toujours être dans une intention d’aide et pas d’orgueil.

     

    Question: comment chaque humain pourrait être plus heureux individuellement ?

    En apprenant que chaque jour est un jour différent et qu’on peut tout changer quand on le veut et surtout quitter ses peurs.

     

    Question: comment les humains pourraient-ils être plus heureux collectivement ?

    A la base il faut une bonne harmonie entre nous, et cette harmonie fait augmenter progressivement le taux vibratoire. C’est surtout le taux vibratoire qui est important.

     

    Question: selon vous, est ce que l’être humain a une double nature: humaine et spirituelle ?

    Oui on peut avoir les deux. Spirituel veut dire savoir aider les autres, ce n’est pas forcément le côté religieux. Et le côté humain, il vaut mieux faire ce que l’on peut à notre niveau plutôt que de voir trop grand et ne pas réussir…pour moi c’est complémentaire… chaque être à la base est spirituel..après l’orgueil et le pouvoir casse le côté humilité et simple.

     

    Question: comment un être humain peut-il rencontrer le Sacré en lui, comment peut il s’élever spirituellement ?

    Par la simplicité et l’humilité. Celui qui sait trop ou qui pense qu’il est important ne sait rien et celui qui a l’impression de ne jamais rien savoir apprend puisqu’en fin de compte il est toujours dans l’apprentissage.

     

    Question: comment se rappeler de qui nous sommes profondément ?

    On a plein de vies antérieures. On a des réminiscences de certaines vies. Il a des choses que l’on vient clôturer dans cette vie et il y a des choses qu’on a déjà réglé dans d’autres vies.

     

    Question: avez vous accès à la «Connaissance» ? Si oui quelle est cette connaissance ?

    Pour moi cette connaissance c’est quelque chose de global. On arrive avec un élément de base et le restant se construit. Moi je me suis construit beaucoup par la force de la prière et la connexion dans l’au-delà…dans l’au-delà on peut se connecter avec des défunts, avec des Anges, Archanges, avec des entités que tu connais, avec des « maîtres ascenscionnés »…la connexion n’est pas difficile du moment qu’on est ancré… si on n’a pas pas assez d’ancrage sur la terre on ne peut sans se connecter…il faut être à la fois ancré et la tête dans les étoiles, dans des vibrations fortes.

     

    Question: comprenez vous pourquoi les humains doivent tout oublier en s’incarnant (le voile d’incarnation) ?

    Je pense que l’humain n’oublie pas tout. Certaines personnes ont des mémoires de leurs vies passées, d’autres ont tout oublié mais ce n’est pas important car par certains moments on peut avoir des réminiscences, des impressions de déjà vu.. il y a des sensations sur lesquelles on ne peut pas mettre de mots mais qui représentent quelques chose.

     

    Question: selon vous, les soins par imposition des mains peuvent-ils permettre de diminuer les souffrances et guérir certaines maladies graves ? peut-on filmer les phénomènes lors de ces soins énergétiques ?

    Oui on peut diminuer les souffrances, mêmes des maladies graves. Mais chaque personne peut aussi être acteur de sa guérison. Je crois aux magnétiseurs, et aussi aux guérisons spirituelles. Mais chacun peut aussi se soigner lui-même si il a compris l’origine de sa maladie.

    Certaines maladies karmiques sont des maladies d’évolution. On va pouvoir trouver des solutions, la médecine fait beaucoup de choses aussi…mais on peut aussi travailler dans les mémoires familiales, on va trouver des choses similaires et à un moment donné il y a une personne qui va arrêter ce système erroné.

    On peut soigner, on peut guérir, mais on ne peut pas enlever ce qui est karmique, pour l’évolution, on n’a pas le droit.

     

    Question: nous connaissons une épidémie de cancer. Avez vous des informations sur les causes et les remèdes ?

    En ce moment beaucoup de cancers sont rattachés à la tête, des tumeurs, chez des enfants ou adultes. On utilise de plus en plus d’ondes, les ordinateurs, et au niveau des oreilles. Ces ondes peuvent faire des interférences.

    Beaucoup de cancers sont liés aux ondes. Les pompiers qui mettent un petit appareil de téléphone au niveau de leur ventre, ont souvent un cancer à cet endroit. C’est pour cela qu’on dit aussi qu’il ne faut pas mettre son téléphone dans la poche de gauche car c’est le côté du coeur.

    Le micro-onde peut générer des interférences et n’est pas toujours souhaitable, c’est des ondes qu’on ne maîtrise pas et qui peuvent générer d’autre choses.

    De plus, les gens n’ont pas une hygiène de vie comme il faudrait. Certaines maladies sont dues a des fragilités familiales.

    Il y aussi beaucoup de stress. Et auparavant on mangeait moins mais de qualité. Mais maintenant ou il faut manger bio, mais tout le monde ne le peut pas, et sinon dans la nourriture il y a beaucoup de conservateurs qui sont néfastes à la santé.

     

    Question: les émotions mal gérées sont-elles une cause majeure de maladie physique ? Si oui, comment les humains pourraient-ils apprendre à mieux gérer leur corps émotionnel ?

    Il y a des maladies émotionnelles, et parfois la maladie ne s'est pas encore installée… par exemple si quelqu’un a mal aux cervicales, il n’a pas trouvé sa place…à l’estomac, qu’est ce qu’on n’a pas digéré…

    Les gens se créent des maladies avec leurs émotions. Il y aussi beaucoup de peurs… on peut porter des peurs de génération en génération, ou de la tristesse… il faudrait réussir à libérer ces émotions soi-même, sinon elles restent, s’ancrent et cela s’accumule.

     

    Question: la dépression touche également une partie de la population. Avez vous des informations sur les meilleures approches pour l’accueillir et s’en libérer ?

    Actuellement la population vit beaucoup de pression dans le travail car il faut toujours être au top. Avant, on était heureux avec peu, maintenant on est tellement une société dans le pouvoir et la réalisation que si on n’a pas, cela veut dire qu’on n’est pas bien.

    La solution… je pense que si chaque jour on pensait que «demain sera un jour nouveau», on ne serait pas dans toutes ces misères là. La dépression, on peut se la fabriquer aussi car on a toujours l’impression qu’on n’a jamais ce qu’on veut… le mieux est de se dire que «demain sera un jour meilleur» et d’avoir aussi un côté positif.

    C’est une maladie qui peut être très très invalidante. Mais il faut voir aussi le comportement des gens, ils ont l’impression qu’ils doivent toujours tout avoir…alors on pourrait aussi dire «bon voilà aujourd’hui je suis heureux de ma journée, demain je ferai encore autre chose»… mais là les gens sont parfois spectateurs de leur vie plutôt que d’être actifs….

    Être heureux de ce que l’on a..., mais il y a des personnes qui sont beaucoup dans l’envie de ce qu’on les autres…il faut apprendre «chaque jour est un nouveau jour» et prendre le meilleur du jour… «demain est un autre jour et ce sera meilleur».

    Il y a des dépressions graves, par rapport à des décès ou d’autres choses, mais il y en a aussi qui se complaisent dans la dépression, parce qu’ils n’ont pas tout à fait ce qu’ils veulent, c’est presque comme un statut…comme ça si on n’a pas réussit, ce n’est pas de notre faute, mais ce n’est pas pour moi une attitude à avoir…Quelque soit la situation, il faut renforcer sa pensée.

     

     

    Question: avez vous des informations sur de nouvelles sources d’énergies pour la planète ? l’énergie libre, ou des énergies moins polluantes sont-elles possibles pour nous à court terme ?

    Il y en a plein, on commence tout, on ne finit rien.

    Déjà, si on savait faire comme dans le temps nos paysans, il n’y avait pas autant de camions poubelles, on recyclait. Maintenant on va vers cela mais ma crainte avec le plastique c’est qu’on mélange tout, certains plastiques peuvent être recyclés et d’autres non. Il y a des possibilités de faire des choses biodégradables mais cela ne se fait pas. Il y a une écologie mais elle n’est pas suivie comme il le faudrait. Dans d’autres pays que la France, ils recyclent beaucoup plus. Au niveau de l’humain, si on recyclait il n’y aurait presque plus de pollution. On ne le fait pas partout en France. On est parfois fainéant et on n’a pas envie de faire de tri. Il faudrait l’enseigner aux enfants, qui feront des réflexions à leurs parents, c’est comme cela qu’on pourra évoluer.

    Au lieu de faire des toitures normalement, on pourrait faire des toitures différemment, avec une autonomie sur sa consommation électrique, mais cela dépend du politique qui doit faire d’avantage de crédits d’impôt… on aurait moins besoin de centrales, c’est faisable.

    On pourra le faire à court terme si l’état aide.

     

    Question: connaissez vous des modes d’agriculture que nous devrions suivre ?

    La meilleur méthode c’est quand même l’agriculture biologique, mais elle encore trop chère pour certaines personnes…il faudrait aussi que l’on fasse d’avantage de jardins ouvriers pour ceux qui n’ont pas de jardin..il y aurait beaucoup moins de gâchis, les gens se rencontreraient, les gens donneraient ce qu’ils auraient en surplus…

     

    Question: quelle est, selon vous, l’urgence pour la terre, pour l’humanité ?

    L’aide, entraide, l’échange.. pouvoir aider quelqu’un sans faire toutes ces formalités, tout ces papiers à remplir…pouvoir faire d’avantage avec le coeur… y a pas que l’argent…. quelqu’un par exemple peut être en deuil et avoir un perte de moral et quelqu’un peut venir lui parler et lui remonter le moral… C’est être à l’écoute de l’autre, mais on vit trop vite, on ne prend même pas le temps d’écouter l’autre et de l’aider…on fait tout trop vite…c’est pareil pour l’humanité, il y a des pays qui ont trop et d’autres qui manquent…

    Cet échange de savoir et connaissance devrait être autorisé, y compris pour la médecine, alors que c’est rattaché aux laboratoires… certains indiens ont la connaissance de plantes, et on l’utilise pour le refaire dans les laboratoires…c’est la nature qui offre…et les laboratoires en font des choses coûteuses…

    Certains sont dans l’abondance, d’autres n’ont rien a manger, il faudrait trouver l’équilibre en tout.

     

    Question: selon vous des contacts avec des extra-terrestres sont-ils possibles à court terme ?

    Absolument oui à court terme, les contacts existent déjà..(question: sont ils étouffés ?)

    Oui bien sûr c’est étouffé car cela dérange, car ils sont beaucoup plus évolués que nous et cela apporterait trop d’évolution et cela gène…encore une fois, on est dans une question de pouvoir…(question: sont ils bien intentionnés dans l’ensemble ?) Ils sont plutôt bien intentionnés, mais quand on leur ferme la porte cela n’est pas facile pour eux…

    Il y a plein de choses qui existent et que l’on tait, soit disant pour ne pas faire peur aux gens.

     

    Question: merci pour votre contribution. Avez vous un dernier message à faire passer à l’humanité ?

    S’aimer les uns les autres… je veux dire s’aimer avec le coeur je ne parle pas d’autre chose.

    L’échange, le partage… Avant dans les campagnes il y avait des échanges… "moi j’en ai trop je ne peux pas le garder, toi tu n’en n’a pas" …alors que maintenant tout se paye… il y a trop de pouvoir, trop de politique.